31 mai 2019

Chionanthus virginicus

Bonjour,

Je préfére souvent l'appeler " l'arbre aux franges" ou "arbre à neige", car je confonds le chionanthus et le chimonanthus...

Là je parle du chionanthus qui est magnifique en ce moment.

Le mien a été acheté tout petit et il a bien grandi. Adulte il devrait atteindre 3 m (certains sites parlent de 5 m) et , chez moi, on en est quand même bien loin.

Il a tendance à s'étaler un peu aussi, cette année, j'ai coupé les branches basses.

WP_20190530_13_50_38_Pro

 

Sa floraison me laisse sans voix :

WP_20190530_13_50_46_Pro

 

C'est incroyable !

Il ne pousse pas très vite. Il fleurit chez moi fin mai et a normalement de petits fruits bleu foncé fin juin.

Il est rustique dont a tout pour plaire sauf... il n'a pas de parfum!!

On ne peut pas tout avoir non?

 

 

Posté par eoghan à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


21 mai 2019

mon leucothoe rainbow

Bonjour,

J'ai planté il y a maintenant pas mal de temps un leucothoe panaché, le rainbow.

Il a été planté dans le fond du jardin dans un endroit assez ombragé. Cet arbuste forme une jolie touffe étalée. En plus le feuillage est persistant ce qui est un gros avantage.

 

WP_20190519_16_16_26_Pro

 

Cette année, je me suis rendue compte que mon leucothoe commençait à fleurir, une sorte de grappe de petites fleurs odorantes.

WP_20190519_16_16_36_Pro

 

Il n'est pas immense mais devient vraiment beau.

J'adore.

Je me demande si je ne devrais pas le bouturer pour le mettre ailleurs dans le jardin.

A bientôt

Posté par eoghan à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2019

Petite mais costaude : la violette du labrador

Bonjour,

En désherbant le massif au fond de mon jardin, j'ai retrouvé une charmante petite plante, une violette au feuillage très sombre.

 

 

 

WP_20190417_17_43_33_Pro

 

 

 

Manifestement cette ravissante petite plante se ressème et dans mon jardin cela m'arrange je l'avoue.

Elle est tout à fait rustique, aime les sols légers et une exposition ombragée.

 

WP_20190417_17_43_52_Pro

J'ai récupéré un petit semis pour le donner à une voisine avec d'ailleurs un poquet de pulmonaire. Elle a été ravie de ces petits cadeaux car elle adore jardiner.

Elle m'a proposé une bouture de son superbe Lilas blanc et d'un autre lilas rouge foncé.

J'adore le lilas et j'ai surtout une haie de lilas ordinaire, je l'aime beaucoup aussi. un bon deal hi hi!!

Ne soyez pas étonné car je paille mes massifs pour garder le maxi d'humidité...

De l'endroit où je me trouvais pour désherber je voyais mon rhodotypos en fleurs. Je l'ai planté il y a maintenant plusieurs années et c'est toujours un plaisir de voir ses corolles blanches toutes simples.

WP_20190417_17_43_03_Pro

A bientôt

Posté par eoghan à 08:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2019

Achat d'un poquet de lavande

Bonjour,

Je suis allée acheter mon seau d'engrais comme chaque année.

En principe cet engrais est pour mes rosiers mais ayant un sol un peu léger, j'en suis arrivée à en mettre un peu partout. Le temps me manque donc en réalité les plantes n'en ont pas chaque année, il y a une sorte de roulement, sauf pour mes rosiers.

Mon rosiériste me dit même d'en mettre plusieurs fois et d'arrêter en aout. J'avoue que je n'en mets qu'une seule fois sinon je n'en finirais jamais, d'ailleurs je n'en finis jamais avec mon jardin...

En allant chercher mon engais, j'ai vu une charmante lavande. La lavande pousse bien chez moi, en tout cas la version tradionnelle. Là j'ai craqué.

WP_20190412_09_43_21_Pro

C'est la lavande augustifolia Platinum Blonde Momparler ( Momparler étant le nom de son obtenteur)

C'est une  lavande dont les nouvelles pousses sont panachées. Le feuillage plus ancien me paraît gris mais je peux mon tromperr, on verra ça à l'usage.

Elle reste compacte mais comme toutes les lavandes il faut tailler après la floraison sans atteindre le bois plus ancien. Elle aime le soleil, ce n'est pas un scoop!! 

Je l'ai mise dans ma jardinière.

Petite précision, elle est vraiment rustique et donnée pour résister à moins 20.

Au même endroit mon mari a craqué pour une viorne. Je n'ai pas encore fait de photos donc j'en parlerai sans doute demain.

A bientôt

Posté par eoghan à 10:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

12 avril 2019

Helichrysum

Bonjour.

Il y a de nombreuses années une connaissance m'avait offert ce qu'elle appelait une plante curry. Et effectivement l'odeur était à s'y méprendre lorsque l'on froissait ou bougeait le feuillage de cette jolie plante grise.

A l'époque je savais que je devais déménager et j'avais mis les tiges dans une simple jardinière que j'avais délaissée, j'ai des excuses, j'étais débordée. Contre toute attente la plante a survécu et c'est elle et ses filles que j'ai dans le jardin encore aujourd'hui.

Maintenant je sais que c'est un Helichrysum Italicum ou encore immortelle d'Italie.

On la donne pour gélive à moins 9, enfin chez moi elle résiste sans protection, à mon avis elle est plus rustique que ça car nous avons eu des périodes de froid lorsque nous avons entamé notre jardin!!

J'aime bien ses fleurs jaunes et son feuillage gris qui se marie avec les autres plantes dans les massifs. Je dois avouer que j'ai un faible pour le feuillage gris.

D'ailleurs j'ai fait pas mal de boutures pour les marier avec mes rosiers...

A St Nicolas d'Aliermont, sur le stand du Jardin du Beau Pays,  j'ai donc trouvé l'Helichrysum amorginum " Ruby Cluster" qui, comme son nom l'indique, a des fleurs rouge rubis qui deviennent rosées en fanant.

Mon sol léger, sableux lui convient parfaitement. Elle est plus petite que la précédente qui forme un petit arbuste car celle-ci ne dépasse pas 25/30 cm de haut.

WP_20190412_09_43_09_Pro

Je l'ai plantée hier dans l'une de mes jardinière de la terrasse et j'espère qu'elle s'y plaira.

Sa fleur est vraiment jolie :

WP_20190412_09_43_14_Pro

 

Elle est donnée pour rustique à moins 15.

Il faut rabattre la plante après la floraison pour l'inciter à se ramifier et la protéger du froid humide de l'hiver. Je pense que je ferai des boutures avec mes coupes.

A bientôt

 

 

Posté par eoghan à 10:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mars 2019

Floraison de mes berberis.

Bonjour,

Je fais suite à mon post précédent car, en faisant mes photos, j'ai vu que mes berberis, au pied du bouleau, étaient en pleine floraison.

Dans le petit carré prés de mon bouleau et de mon parking, j'ai planté pas mal de choses dont des fougères et un prunus " Marble White" que je taille régulièrement car il devient imposant.

D'un autre coté, sa présence m'isole de la petite route au pied de ma maison et surtout du son qui émane de la route plus importante un peu plus loin... on ne peut pas être proche de la ville et ne pas avoir de route, d'autant que j'ai le bus à ma porte avec une fréquence tout à fait satisfaisante...

J'en reviens à mon jardin.

J'ai eu l'attention attirée par un berberis persistant dont la floraison rouge orangée était frappante.

WP_20190328_10_46_14_Pro

Originaire d’Amérique du sud (Chili, Andes, Argentine), ce Berberis darwinii  peut atteindre 3 m  mais le mien est encore petit.

 

 

WP_20190329_17_18_04_Pro

 

 

Le feuillage est, comme je l'ai déjà mentionné, persistant. Les feuilles sont sessiles (directement rattachées à la tige sans pétiole). Elles sont épaisses, allongées (oblongues) et dentées (de manière analogue aux feuilles de houx). Leur couleur est vert sombre luisantes sur la face supérieure et d’un vert jaunâtre plus clair en dessous. Les fleurs presque rouges sont rattachées à la tige par un petiole rouge que je trouve très décoratif.

 

 

Mon second berberis à cet endroit fleurissait lui aussi mais en jaune. Sa feuilles est ovale et ne ressemble pas à celles du berberis darwinii. Je pense qu'il s'agit du Berberis julianae. Ses fruits sont bleutés et j'aurais confirmation cet automne.

WP_20190328_10_48_10_Pro

  J'ai d'autres berberis ici et là   dans le jardin.

Parmi eux j'aime le berberis " Diabolicum" obtention Hennebelle n'est pas à cet endroit. Son feuillage caduc sort en ce moment et il est superbe.

A bientôt

 

 

 

 

Posté par eoghan à 08:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2019

Viburnum furcatum

Bonjour,

J'ai acheté il y a quelques mois une viorne furcatum " Pink Parasol"  à Maurice Laurent. Ce n'était pas ma première viorne fourchue car quelque temps auparavant j'en avait acquise une auprès de Jean Loup Hennebelle lors de l'une de nos visites de sa pépinière.

Elle avait un peu souffert de la sécheresse de cet été.

Nous avions été séduit pas cette plante, tellement que nous en avons donc une seconde maintenant.

Ma première viburnum furcatum est superbe en ce moment.

 

WP_20190328_10_45_18_Pro

 

D'ailleurs, en passant à coté d'elle il y a deux semaines, j'ai cru que j'avais un hydrangea en fleur, je sais que nous avons eu de douces températures mais à ce point!! Je vous rassure il s'agissait de ma viorne, on reconnaît la feuille qui n'est pas celle d'un hydrangea a priori.

 

WP_20190328_10_45_37_Pro

On aurait cru voir un hydrangea " bonnet de dentelle"

Même son port est élégant.

WP_20190328_10_45_29_Pro

 

Pourtant c'est une jeunette !!!

Son feuillage sera aussi beau j'espère, d'autant qu'il a de belles couleurs à l'automne et de jolis fruits rouges.

L'été dernier je l'ai pas mal arrosé car il n'aime pas trop les sols secs.

Il est planté dans un petit coin qui jouxte mon parking.

Cet endroit a été le premier planté lors de notre arrivée.

Le bouleau est devenu grand mais nous le taillons régulièrement.

Bientôt je vais nettoyer son écorce afin qu'il soit bien blanc.

 

WP_20190328_10_49_44_Pro

 

 

A ses pieds on trouvent des fougères, des ellebores foetides mais aussi des berberis qui fleurissent en ce moment.

A bientôt

 

Posté par eoghan à 08:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2019

Des epimediums

Bonjour,

J'en ai quelques uns dans le jardin mais j'avoue ne pas être calée sur le sujet de ces plantes.

Toutefois, hier j'ai pu constater que certaines commençaient à développer leurs pousses florales.

J'ai plusieurs sortes d'epimediums, plantes que l'on appelle aussi " fleurs des elfes", je suppose que c'est en raison de leur coté gracieux et délicat, mais je peux me tromper.

Les epimediums sont originaires d'Europe pour certains et de Chine et Corée pour d'autres.

Je m'intéresse à cette plante car mon mari a vu un reportage évoquant leur capacité à couvrir le sol en tout cas pour les versions européennes et souhaitait récupérer des pieds de la version traçante pour garnir des coins sombres et où les mauvaises herbes poussent bien...

Manifestement l'une de mes plantes s'étoffe d'année en année donc je pense que je vais essayer de récupérer des pieds :

 

 

WP_20190317_12_23_20_Pro

 

 

En écartant le feuillage j'ai vu les fines tiges des hampes florales qui commencent à se déployer au centre de la touffe !

 

WP_20190317_12_23_32_Pro

 

L'espèce traçante est l'espèce européenne mais  les fleurs sont souvent en partie cachées par le feuillage, d'autant que mon pied garde son feuillage en hiver. De ce fait c'est cet aspect couvre sol que j'avais apprécié.

Mon pied est planté dans un endroit ombragé, derrière l'hamamelis et l'arbre à perruque.Je ne coupe pas le feuillage en hiver car ça protège la plante qui est résistante au froid,. Toutefois une gelée tardive peut détruire les fleurs en devenir  et là il s'avère parfois nécessaire de couper les tiges mortes, cela ne m'est jamais arrivé,  mon epimedium européen est persistant et résistant au froid et je lui laisse son feuillage tant qu'il fait froid.

J'enlève les feuilles mortes au moment de la floraison. Je le fais à la main, juste histoire de rendre la plante plus esthétique. La floraison est relativement longue, de mi-mars à fin mai je dirais.

Un autre avantage que j'ai découvert ces deux dernières est le fait que cette plante accepte la sécheresse et vit dans des sols plus pauvres.

L'été dernier elle n'a pas été arrosée malgré les fortes chaleurs. Par contre, à la plantation il faut l'arroser comme toute nouvelle plantule...

J'ai aussi ce que je pense être des epimediums chinois, les fleurs étant au dessus du  feuillage. J'ai acheté, par le passé l'epimedium grandiflorum ( je ne sais plus où il se trouve) et d'autres encore.

C'est justement en essayant d'identifier mes différents epimedium que je me suis prise au jeu.

Impossible de prendre des photos, tellement le temps est changeant.

Finalement au péril de ma vie, j'ai profité d'une éclaircie temporaire.

Dans le chemin de Joseph, se trouve un superbe epimedium mais lequel???

Un autre se trouve juste à coté.

Le feuillage n'est pas le même que celui ci-dessus:

 

WP_20190317_16_19_18_Pro

 

Derrière ce bel inconnu, on peut voir mes leucojum de printemps en fleurs.

119759220 bis

Petit ajout, j'ai retrouvé une photo de la plante en fleur et je pense qu'il s'agit de l'epimedium "Amber Queen",  hybride entre Epimedium 'Caramel' et Epimedium flavum découvert par Robin White.

Les fleurs sont bicolores puisque le centre est plus foncé. Les fleurs sont largement au dessus du feuillage. En plus ma plante et l'epimedium Amber Queen ont en commun leurs feuillages marbrés de brun/roux

J'ai deux  autres epimedium au fond du jardin dont " the Giant" que j'ai acheté à la pépinière " sous un arbre perché"  ( j'ai encore l'étiquette donc ce pied est identifié)  :

 

WP_20190317_16_22_34_Pro

 

WP_20190317_16_22_51_Pro

 

The Giant devrait atteindre deux mètres mais je ne suis pas sûre qu'il en prenne le chemin. C'est une sélection chinoise. Il est très rustique. Je pense qu'il faut attendre qu'il s'installe et la chaleur de l'année dernière n'a pas du lui plaire.

Depuis que j'ai vu un epimedium chinois, le franchetii, j'avoue que j'en rêve hi hi!! Il a de grandes feuilles magnifiques, j'adore!!

Cette sorte d'epimedium demande un sol plus riche en humus, donc je le mettrais lui aussi dans le fond du jardin où les feuilles mortes des arbres se sont décomposées, enfin lorsque je me le procurerai.

Pour revenir à mes souci d'identification, je suis partie hier à la chasse aux feuilles histoire de comparer.

Alors je commence par celui qui ne pose pas de problème, The Giant

On voit que sa feuille est plus étroite et bien plus longue que l'epimedium montré au tout début du post ,Voici les deux feuilles cote à cote :

WP_20190318_12_44_55_Pro

 

On voit aussi que le bord du feuillage de The Giant est un peu épineux, on le comprend lorsque l'on apprend que l'epimedium est de la famille des berberidaceae.

 

WP_20190318_12_42_52_Pro

 

Celui qui drageonne au pied de mon hamamelis et qui a des feuilles plus rondes pouvait être un rubrum mais je crois qu'il s'agit ( cela m'évoque qqchose) d'un epimedium versicolor Cupreum. On retrouve la forme et la couleur de la feuille à cette époque avec une nervure verte apparente :

 

 

WP_20190318_12_43_37_Pro

Il faudra pour peaufiner tout cela voir la floraison de ces jolies plantes. Alors qu'il s'agit non de la version européenne de l'epimedium mais d'un croisement!! Oh là là je commence à m'y perdre...

Le point positif pour cette identification est le fait qu'il s'agit bien d'une variété drageonnante qui supporte parfaitement la concurence, des racines de mes arbres et arbustes. Je sais que sa fleur est jaune mais pour le reste je ne me souviens pas trop de ses caractéristiques.

J'ai retrouvé mon epimedium grandiflora. Il est dans le chemin de Joseph à coté d'un autre dont je ne retrouve plus le nom. (identifié maintenant comme étant l'Amber Queen )
Le grandiflora est celui qui a la feuille bronze au milieu de la photo :

 

WP_20190318_12_43_46_Pro

Il me reste un seul à  à identifier dont les feuilles sont allongées. J'espère retrouver l'achat !!

 

WP_20190318_12_43_56_Pro

 

Si je résume, il y a la version européenne, la version asiatique et plein d'hybrides... comment voulez vous que l'on s'y retrouve. En plus si, comme moi,  on perd les étiquettes, on est dans les ennuis hi hi!!

Il faut que je leur mette une pelletée de compost et un peu d'engrais histoire de les nourrir un peu.

 

A bientôt

Posté par eoghan à 07:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

05 juin 2018

coup de coeur : geum ou benoite

Bonjour,

Une nouvelle rubrique  sur une plante " coup de coeur"

Je la débute avec une jolie plante bien modeste.

Je l'ai connue en en semant pour les oiseaux. Mon semis m'a donnée de petites fleurs jaunes toutes simples... et des centaines de bébés... je continue à en arracher régulièrement mais, c'est peut être un accès de faiblesse,  j'en laisse pour les petits oiseaux du jardin... il doit s'agit du geum urbanum ou benoite commune.

Ça a un petit air de bouton d'or!!

Ce que j'ignorais, c'est qu'il existait beaucoup de cultivars dont certains sont superbes.

Les feuilles sont semi-persistantes d'un beau vert foncé et découpées. Près du sol, la plante forme une touffe et c'est de là que partent de longues tiges supportant de ravissantes petites fleurs.

La benoite peut apprécier l'humidité, s'il s'agit de la benoite des ruisseaux mais qui  peut accepter un sol moyennement frais s'agissant des autres benoites.

J'ai planté, il y a trois ans environ, une jolie benoite orange, le geum "Princess Juliana".

 

IMG_5881

 

qui se marie joliment avec mes rosiers violacés et des iris presque noires. Petit rappel de l'orange avec un buddleia globosa acheté à Colette Sainte Beuve. Ce sont des photos prises courant mai car hélas mon pied est désormais défleuri.

 

 

IMG_5880

Mon sol est sec mais j'arrose un peu et surtout je paille, ça a l'air de lui suffire et  je suis tellement séduite que j'ai acheté un second pied cette année.

J'en ai également une rouge mais j'ignore son nom, peut être "Madame Bradshaw"

Pour ce post j'ai fait quelques recherches ( bien modestes)  et j'ai découvert qu'il existe plusieurs sortes de geum.

La benoite est semi-persistante car il subsiste, en hiver, une touffe au ras du sol.

La benoite commune est le geum urbanum appelée aussi herbe benite.

images

II faut dire que cette plante, quoiqu'envahissante, est utile car elle a des vertus thérapeutiques et  était même utilisée au moyen âge où on lui prêtait des vertus magiques, son nom viendrait du grec et signifierait bon gout.

Elle est astringente et était utile pour lutter contre les diarrhées, insuffisances veineuses...Son rhizome était utilisé pour soigner les aphtes et les maux de dents.

J'ai lu que la plante pouvait s'utiliser comme suit ( ces indications sont quand même à prendre avec précautions car nous avons perdu ces connaissances ancestrales ) :

  • en infusion  contre la diarrhée, quelques feuilles à laisser infuser 10mn et en limitant quand même à une ou deux fois par jour,
  • en décoction : 30g de benoîte dans un litre d'eau que l'on fait bouillir plusieurs minutes et que l'on utilise  en bains de bouche et gargarismes.
  • en extraits ou teinture-mère, alors là j'avoue que je ne sais pas comment cela se prépare.

On peut utiliser, toujours selon ce que j'ai lu sur le net,  le rhizome dans la cuisine en lieu et place du clou de girofle et j'ai vu que l'on pouvait faire macérer ses racines dans du vin avec des zestes d'orange.

La benoite rivale ou benoite des ruisseaux :

Rustique, elle a besoin d'eau pour se développer.

Elle est un peu differente avec des fleurs plus pendantes :

benoite-des-ruisseaux-visoflora-3681

Il existe plusieurs cultivars : "Flame of passion", "Marmelade", " Leonardii", "Album", "Mai tai".

ul_Geum_rivale

Geum Chiloense :

Il s'agit de la benoite originaire du Chili.

On la donne rustique jusque - 17 donc c'est pas mal!!

"Princess Juliana est une benoite du Chili, comme " Opal", "Mrs Bradshaw'  ou encore " Goldball"

La mienne a fleurit en mai, donc assez tôt dans la saison.

J'espère récupérer des graines pour les semer.

Benoite rampante :

 

12323461

Apparemment cette benoite se trouve en montagne. On retrouve sa touffe au ras du sol et de longs rameaux qui s'étirent au sol.

J'avoue que je n'en ai jamais vu mais je la trouve superbe.

Benoite coccineum :

On l'appelle aussi benoite orange mais la grande différence est le fait qu'elle fleurit en été, juillet à septembre. Elle est originaire d'Asie mineure.

Je sens que l'année prochaine je vais acheter d'autres geum.

A bientôt

 

 

 


 

.

 

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :